On ne veut pas se priver.

Blogue 02-01

On ne veut pas se priver.

Matthieu, qui est un danseur formidable… Un peu rude parfois, c’est parce qu’il est tombé dans la trisomie 21 à sa naissance et les effets sont permanents… Mais Matthieu est libre. Ses mouvements s’accordent à tous les rythmes. Il glisse, saute, frétille, mène le bal des heures durant. Il danse avec appétit et plaisir et c’est cette audace qui se communique autour de lui. Invitez Matthieu à une fête et vous verrez la joie bourgeonner partout autour de vous.

C’est pareil pour Julie. Elle ne vous dira pas grand-chose de ses journées. Elle va prononcer les mots d’usage, des bonjours, des comment ça va… Cependant Julie fait des tas de sourires à plein de gens. De grands sourires charmeurs ou de petits sourires coquins, accompagnés de tous petits gestes d’attention et de beaux regards lumineux qui se perdent dans le bleu de notre univers… Julie enchante. C’est une fée des étoiles!

Et Jean-Luc! C’est lui le gars costaud en fauteuil roulant. C’est lui qui a des épaules de lutteur, des mains comme des palettes et une voix profonde à faire vibrer les assiettes. Mais Jean-Luc est un tendre. Depuis sa naissance, Jean-Luc est doucement présent à tous ceux qui l’entourent. Tout en lenteur, tout en discrétion. Une présence tranquille, une présence solide. Tout le monde aime être à côté d’un homme comme lui. Il calme, il apaise, il rassure. Ce gars-là nous touche à l’âme par sa seule présence. On appelle ça du charisme.

Et on pourrait écrire encore durant des pages sur Lucie, Katy, Gaétan, Bernard, Stéphane, Linda, Geneviève, Vincent, Paul, David, Marie-Pierre, Cécile, Emmanuel, Marie-Pierre, Marie-Josée… Pourquoi se priver? On ne veut pas se priver.

Patrice Paradis
Responsable de communauté à Trois-Rivières

Retour au blogue