Responsabilité financière et transparence

Notre engagement

La Fondation des Arches du Québec a à coeur une gestion transparente des dons recueillis. La Fondation s'est engagée à adhérer aux meilleures pratiques en philanthropie.

Rapports financiers

La Fondation des Arches du Québec se soumet volontairement chaque année à une vérification des états financiers par une organisation externe. Les états financiers sont présentés à l'assemblée générale annuelle et peuvent être consultés sur demande.

Charte des droits du donateur

La charte des donateurs précisent notre engagement envers celles et ceux qui appuient financièrement la Fondation des Arches du Québec. En nous inspirant des travaux de l'Association des professionnels en philanthropie, de l'Association for Healthcar Phlianthropy, du Council for Advancement and Support of Education et Giving Institute, la Fondation a adopté la présente Charte des droits des donateurs.

La PHILANTHROPIE se manifeste par l’accomplissement d’actes désintéressés pour le bien d’autrui. Elle inspire une tradition de don et de partage qui est essentielle à la qualité de la vie. Afin d’assurer que la philanthropie se mérite et conserve le respect et la confiance du public et que les donateurs actuels et futurs puissent avoir une confiance totale dans les organismes sans but lucratif et les causes qu’on leur demande de soutenir, nous déclarons que tout donateur a les droits suivants : 

I Être informé de la mission de l’organisme, de la façon dont elle entend utiliser les dons qui lui sont faits et de sa capacité de les utiliser effectivement pour les raisons pour lesquelles ils sont sollicités. 

II Être informé de l’identité des membres du conseil de direction de l’organisme et attendre de ce dernier qu’il fasse preuve de jugement et de prudence dans l’exercice de ses responsabilités. 

III Avoir accès aux derniers états financiers de l’organisme. 

IV Avoir l’assurance que ses dons seront utilisés dans le but dans lequel ils sont faits. 

V Recevoir les remerciements et la reconnaissance appropriés. 

VI Avoir l’assurance que l’information concernant ses dons sera traitée avec le respect et la confidentialité prévus par la loi. 

VII S’attendre à ce que toutes les relations avec les personnes représentant les organismes auxquels il s’intéresse soient professionnelles. 

VIII Savoir si ceux qui le sollicitent sont des bénévoles, des employés de l’organisme ou des solliciteurs sous contrat. 

IX Avoir la possibilité de faire retirer son nom des listes d’envoi qu’un organisme peut vouloir communiquer à d’autres. 

X Se sentir libre de poser des questions quand il fait un don et recevoir promptement des réponses véridiques et franches.